Portrait de créateur: Daniel Gualandi

Nous inaugurons notre nouvelle rubrique des Portraits de créateur avec les créations de Daniel Gualandi, artiste polyvalent corse, détonnent dans l’univers de Creavea. Modelage, stop motion et peinture donnent naissance à des personnages amusants inspirés de la bande dessinée ou bien à des tableaux plus sombres et introspectifs. Découvrons ensemble l’univers de Daniel !

Portrait de Daniel Gualandi

Bonjour Daniel ! Et merci de prêter quelques instants à notre rubrique « Portrait de créateur » !

  • Commençons très simplement: qui es-tu Daniel Gualandi ?

Qui suis-je… Je pense que pour me définir le mieux, le terme d’Artiste Plasticien convient. Je suis autodidacte et fier de l’être. Non pas que je sois contre l’apprentissage ou les écoles d’arts plastiques, mais la vie en a voulu ainsi. Je pratique le modelage, la peinture et plus récemment le stop-motion (modestement).

  • Que fais-tu dans la vie « réelle » ?

Je suis actuellement responsable d’un Laboratoire de Chocolats, donc Chocolatier et mon souhait le plus cher au jour d’aujourd’hui serai de vivre de mon art et de mes créations. Ma passion me prend tout mon temps libre.

Tableau Plenitude - (c) Daniel Gualandi

  • Quelles sont les techniques que tu maîtrises le mieux ? Quelle est celle que tu préfères ?

Les techniques que je maîtrise le mieux sont le modelage et la peinture, ma technique préférée étant le modelage car c’est celle qui me permet de m’exprimer le plus librement. Il m’arrive parfois d’allier les deux.

  • Une question peut-être difficile: quelle est ta création préférée ? Pourquoi ? (nouvelle technique, création réalisée pour un évènement…)

Question effectivement très difficile, car j’aime en général toutes mes créations, quel parent n’aimerait pas tous ses enfants ? Mais puisqu’il faut faire un choix, j’en citerai donc 2. En modelage, il s’agit du dragon “FLAMME” et en peinture c’est la toile “PLENITUDE” car c’est mon premier tableau que ma compagne m’a vivement incité à réaliser en m’achetant cette première toile blanche qui me paraissait IMMENSE !

Le dragon Flamme

  • Nous pouvons voir sur ton blog que tu pratiques le stop-motion, peux-tu expliquer à nos lecteurs le principe et les matériaux que tu utilises ?

Le stop-motion est une technique d’animation image par image. Pour ce faire, j’utilise des personnages que je modèle en plastiline et/ou pâte à modeler suivant mes besoins. Je réalise les clichés par webcam et je traite les photos avec un programme informatique pour les animer et je rajoute des bruitages et des musiques (la plupart du temps réalisés par mes soins). Cette technique me permet de donner vie à mes figurines qui étaient au préalable vivantes uniquement dans mon imagination.

Cette technique d’animation que je pratique très humblement est très difficile, il faut savoir que pour réaliser un film de 50 secondes environ il me faut prendre grosso modo 800 photos ! A chaque fois il faut bien sûr modifier légèrement la position du ou des personnages pour au final lui donner l’illusion du mouvement. Il faut aussi faire très attention à l’éclairage, car si il varie entre les clichés ça fera un effet stromboscope qui sera très désagréable sur le résultat final et aussi faire très attention  à ne pas modifier la position de sa camera pour éviter tout tremblements !

L’animation en stop-motion est certes une “merveille” et me permet de donner enfin vie à certaine de mes figurines mais c’est vraiment très très difficile à réaliser surtout quand on est amateur et qu’on ne possède pas de matériel adéquat ! Cependant c’est une chose très passionnante  et avec beaucoup d’envie de travail et pas mal de “bricolages” on arrive quand même à s’amuser et à réaliser des chose assez sympathiques !


ESSAI THEATRE (2) par Daniel-Gualandi

  • Tes modelages représentent souvent des animaux: la nature est-elle source d’inspiration ou bien est-ce une manière humoristique pour parler de l’humain ?

Effectivement, je modèle pour la plupart du temps des animaux humanisés car cela me permet de leur donner une dimension humaine et des expressions surprenantes et humoristiques. Le monde animal est pour moi une source d’inspiration intarissable et c’est une façon détournée de traiter l’humain avec humour et décalage. Je maîtrise plus aisément la caricature animale.

Lapin en pâte à modeler

  • Peux-tu nous parler de ton logo ? Il est très stylisé et amusant à la fois !

Mon logo représente une tête de lapin stylisée. J’ai cherché pendant un certain temps un modèle de logo et en fait l’idée m’est venue car j’ai réalisé un certain nombre de figurines en forme de lapin très ludiques et à force de crayonner et de chercher, ce logo m’est apparu bien sympathique et représentatif de mon état d’esprit ! Le jour où il est né, il était “bébé” c’est à dire, je l’avais réalisé avec des toutes petites oreilles et comme tous les bébés, il a grandi ainsi que ses oreilles pour atteindre sa taille adulte actuellement.

Le logo des Productions Daniel Gualandi

  • Tu tiens un blog qui est très régulièrement alimenté de créations. Sur quelles autres communautés interviens-tu ? Quel impact a internet dans ton quotidien de créateur ?

J’interviens aussi sur Facebook où j’ai une page personnelle et une page d’artiste “Les Productions Daniel Gualandi” ainsi que sur votre site Creavea où j’ai une galerie et où je publie des créations. Internet a évidemment un énorme impact dans mon quotidien car il me permet de montrer mes créations au plus grand nombre et au delà des frontières.

  • Nous avons pu voir que tu as exposé récemment. Peux-tu nous parler de ton public ?

J’essaye de faire des expositions le plus souvent possible et mon public est relativement partagé entre mes figurines qui sont ludiques pour les petits et les grands et qui font en général l’unanimité; et mes tableaux qui sont un peu plus complexes et qui perturbent l’assistance parfois. D’autant plus lorsque j’intègre des personnages en relief à mes tableaux ou dans la réalisation d’œuvres un peu plus “engagées”.

D’autre part lorsque je crée des personnages, ils m’entraînent avec eux dans leur monde où la vie y est plus belle (du moins je l’espère !) et lorsque je les présente au public, mon souhait est qu’ils les entrainent aussi et qu’ils leur permettent de s’évader un peu de notre monde qui n’est pas toujours très simple…

Exposition de Daniel Gualandi

  • Le site Creavea répond-il à tes attentes ? Qu’aimerais-tu voir de plus ?

Le site Creavea répond tout à fait à mes attentes de part la palette de produits que vous proposez ainsi que par la galerie et les forums. Il serait souhaitable pour des créateurs comme moi de trouver des modèles de toiles avec de plus grandes dimensions ainsi que des produits pour le modelage tels que la pâte à structurer, pâtes élastomères ou pâtes polymères ou autres produits pour du moulage un peu plus élaborés.

  • Si il avait un mot pour décrire ta passion de créer, lequel serait-ce ?

Le mot qui convient est “EXUTOIRE”.

Personnage en pâte à modeler avec sceptre

Merci à toi Daniel de t’être prêté à cette petite interview et de nous avoir fait partager un petit bout de ton univers passionnant et polyvalent !

  • Pour en savoir plus sur l’univers de Daniel Gualandi:

son site web
– sa page Facebook: Les Productions Daniel Gualandi

Ce portrait de créateur est le premier d’une longue série (du moins, nous l’espérons !) de portraits mensuels. Si vous avez vous aussi un monde créatif riche, vous avez votre place chez Creavea ! N’hésitez pas à nous proposer votre univers ! Nous sélectionnerons régulièrement un artiste pour le faire découvrir au public de Creavea ! Ecrivez-nous à contact@creavea.com

Partager :

Articles de loisir créatif du même thème

5 commentaires

  1. FISZLEWICZ Noëlle a dit :

    Super initiative que ce portrait de créateur !! Et le choix de M.Gualandi comme premier portrait est vraiment bien trouvé tant cet homme représente la création dans tout ce qu’elle a de magique et de personnel. Il est très interessant de découvrir ce créateur, qui innove et qui n’a pas peur de vivre son art en dehors de la mode, de « l’intérieur ». Et puis, plus légèrement, je dirai que pour une fois qu’il y a un homme dans cette galerie, il fallait bien lui faire honneur !!!

  2. Sylvie Favotti a dit :

    Je l’ai « rencontré » lors de la création de la page Facebook de notre divine déesse de la décoration et des loisirs créatifs, Creavéa. Je n’ai pas tardé à le remarquer. Ses créations sont peu ordinaires voire… extraordinaires ! A ses petites figurines atypiques, je n’ai pas manqué d’y apporter des petits commentaires sympathiques. C’est magique. C’est même fantastique ! Je ne résiste pas à l’envie de leur parler. L’artiste ne semble pas bavard mais à quoi bon les papotages. Daniel Gualandi est un artiste autodidacte ; on a du mal à y croire…

    De la page Facebook, j’ai ensuite plongé dans son univers, son blog expo. Oh ! C’est beau ! Je découvre un monde peuplé de mille et une merveilles, alors je me laisse transporter…

    Ses figurines, pas moins de cent cinquante, sont à «croquer» mais, au risque de m’y casser les dents, je préfère les dévorer des yeux ! Je frôle, aujourd’hui, la boulimie. Daniel fait des tableaux, aussi. Là, c’est un peu compliqué… Je suis interloquée, troublée. Un tableau a même intantinet « heurté » ma sensibilité. Je lui ai notifié. Alors, Daniel m’a expliqué. Son explication est surprenante mais, ô combien, intéressante. Cependant, au risque de passer pour une « casse-bonbon », je ne pose plus de question. Alors perdure une certaine incompréhension… Bref ! Enchaînons.

    Stop-motion ! Le stop motion est une technique d’animation permettant de créer un mouvement à partir d’objet immobiles. Et, c’est à partir de ses figurines, que Daniel crée le mouvement. C’est époustouflant quand on sait le travail que cela représente ! Daniel Gualandi conçoit et réalise des petits films en stop motion, sonores, de surcroît. A découvrir absolument !

    Pour terminer, j’ai regardé la vidéo sur la réalisation d’un petit escargot en pâte à modeler. Cette vidéo est venue titiller des souvenirs d’enfance quasi-oubliés. Sept minutes zéro six plus tard, c’est la durée de la vidéo, j’ai eu une irrésistible envie de modeler un escargot. Aaaaaaaaaah ! Horreur ! Je n’avais pas le moindre petit morceau de pâte à modeler à me mettre sous la main. J’ai failli faire un malheur ! Vite, je file chez Creavea, le site, la boutique, la rubrique. Ouf ! J’ai trouvé !

    Pour terminer (cette fois-ci, c’est la bonne), à sa belle collection, Daniel a ajouté une tête de mouton.

    Cette tête de mouton est à l’image, non pas à l’image de Daniel, Daniel n’est pas bélier, non, cette tête de mouton est tout simplement à l’image de son île, celle qu’on surnomme, l’île de Beauté… de toute beauté !

    Voilà !

    Quand on aime, on ne compte pas. En ce qui me concerne, quand j’aime, je ne compte pas… je ne compte pas mes mots.

    Quand j’aime, mon écriture en devient pulsionnelle ! D’ailleurs, ce n’est pas un tant soit peu exutoire, ça ?

    😉

  3. Paucile a dit :

    Bon je poste ici le commentaire que j’avais laissé sur FB « Très très bonne idée, cette nouvelle rubrique, on peut ainsi en découvrir un peu plus sur celui qui se « cache » derrière les créations présentées dans la galerie. Quant à Daniel Gualandi, il mérite pleinement le qualificatif de créateur et ce petit coup de projecteur sur son art. Car une chose est certaine, ses oeuvres ne laissent pas indifférent, on s’y arrête forcément. »

  4. Castelli a dit :

    FORZA DANIEL !

  5. Emmanuelle P. a dit :

    j’adore ce style d’artiste c’est en meme temps simple et puissant… super travail je soutiens

Laisser un commentaire

Les champs précédés d'un * sont obligatoires

 

Note : Votre commentaire doit être validé avant d'être publié. Merci de ne pas publier à nouveau ce commentaire.

Nos garanties réservées aux produits « vendus et expédiés par Creavea »

En savoir plus sur nos garanties

Nos partenaires

Carte Bleue
Visa
MasterCard
Paypal
So Colissimo
TNT
Lettre Suivie
HiPay