Portrait de créateur #6 : Libertylle

Cécile du blog Libertylle fait partie de nos coups de coeur bloggesques. Elle coud, crochète, tricote et fabrique des bijoux. Ses créations raffinées et son sens du partage nous ont marqué, et c’est tout naturellement que nous avons voulu en savoir plus à son sujet.

Découvrez le portrait de créateur de Libertylle !

logo-Libertylle

  • Qui es-tu Libertylle ? Que fais-tu dans la vie ?

J’ai 48 ans, suis mariée et maman de trois grands enfants. J’habite à Nancy.

Mon parcours est atypique. Malgré des études supérieures (je suis dentiste de formation, une profession manuelle…) j’ai choisi de m’occuper de mes enfants. Ayant dû quitter ma région natale où j’ai fait mes études (Lille), sans aucune famille proche sur qui s’appuyer, et avec un mari très occupé par ses obligations professionnelles, cette décision  s’est naturellement imposée. Super woman je ne suis pas ! Je n’ai jamais regretté mon choix et ai toujours défendu mon statut de maman au foyer…

Mes enfants devenus grands, tous étudiants ou entrés dans la vie active, j’ai pu apprécier d’avoir plus de temps à consacrer à ma passion. Encore une fois j’ai suivi mon instinct…

En 2011, sous l’impulsion de mes proches, j’ai sauté le pas et créé mon blog, sans imaginer un seul instant l’importance que ce projet prendrait dans ma vie. Parallèlement j’ai accepté un travail de secrétariat pour une revue scientifique : 2011 a été l’année des grands changements ! Mes journées sont donc bien remplies…

Libertylle, comme j’aime à le dire,  est donc la conséquence d’une reconversion osée !

Maison en tissu

  • Pour nos lecteurs qui ne connaissent pas le tissu Liberty, peux-tu nous en parler en quelques mots ?

Les textiles Liberty existent depuis longtemps. Liberty est le nom d’un homme d’affaire, Arthur Lasenby Liberty, qui, dans les années 1870, a ouvert sa boutique dans Regent Street à Londres. Son nom est vite devenu une marque. L’évolution de ses tissus s’est calquée sur l’histoire du design textile : Art nouveau, Art déco, style contemporain, ornements fleuris. Aujourd’hui les tissus sont déclinés dans diverses matières (coton, synthétique, soie, laine…) mais c’est sûrement la batiste de coton, dénommée batiste Tana Lawn qui est la plus connue. En complément des motifs classiques existants, à chaque printemps et à chaque automne, comme en confection, une nouvelle collection apparaît, attendue de nous toutes les créatrices. Cet aspect « haute couture » accessible au plus grand nombre, doit beaucoup contribuer au succès !

Les tissus Liberty ont des gammes de couleurs incomparables, une texture inimitable, une qualité irréprochable du tissu, et une capacité étonnante à pouvoir s’associer avec les autres matières. Les tissus sont, il est vrai, dans une gamme haute de prix, mais restent au final avec un rapport qualité/prix plus que raisonnable : avec 50 cm de tissu (12 /13 euros en moyenne), vous pouvez faire des créations originales, qui dureront dans le temps, ne bougeront pas au lavage, ne se démoderont pas. J’illustre très souvent ce propos sur mon blog. L’investissement vaut la peine ! Et quand on commence à y goûter, on devient vite très addict…

collier-collier-ras-du-cou-liberty-pendentif

  • Qu’est-ce qui te pousse à créer ?

J’ai toujours été manuelle : la peinture, le dessin me plaisaient à l’école… J’aime créer de mes mains, le sentiment du « c’est moi qui l’ai fait » … A la maison, c’est moi qui bricole : peinture, pose de parquet, lambris, toile plafond… j’ai tout fait !

Ayant choisi d’être maman au foyer, statut indéfinissable non reconnu, objet d’indifférence voire de mépris, la création m’a apporté et m’apporte toujours une réelle satisfaction personnelle nécessaire à mon équilibre. C’est un besoin que je ne peux expliquer, comme d’autres ont besoin d’aller courir chaque dimanche !

  • Nous pouvons voir sur ton blog que tu pratiques le crochet, la couture, le tricot, la bijouterie… Quelles sont les techniques que tu maîtrises le mieux ? Et quelle est ta préférée ?

Sans hésiter, ce sont la couture et le crochet que je maîtrise le mieux, car ce sont des techniques que je pratique depuis mon plus jeune âge. J’ai appris la couture toute seule, le crochet, c’est ma grand-mère qui m’a appris. Elle faisait des napperons magnifiques, sans modèle ! La naissance de mes enfants a été, comme pour beaucoup de créatrices, l’occasion de développer la maîtrise de la couture, avec ses avancées, mais aussi ses échecs !

Je n’ai pas la prétention d’être une créatrice de bijoux. Les bijoux que je propose sont tous déclinés avec du tissu, du biais ou du cordon Liberty : un excellent moyen d’utiliser la moindre chute. Je ne jette jamais 2 cm de biais, j’en fais une bague ou un pendentif, et je m’amuse !

Bijoux en Liberty

  • Tes photos sont très esthétiques ! Es-tu complètement autodidacte ?

Un compliment qui me fait très plaisir ! Je suis complètement autodidacte ! J’ai vite compris que les photos étaient essentielles pour l’esthétique du blog et la mise en valeur de mon travail, alors j’ai essayé de travailler ce point. Je n’ai pas de matériel professionnel, un petit appareil photo numérique de poche basique, apparemment cela suffit ! Je guette le moindre rayon de soleil, ai acheté de grands panneaux blancs, et voilà mon studio de photo improvisé dans ma chambre !

Les coulisses de Libertylle peuvent être comiques : ma fille m’a déjà surprise debout sur le lit en train d’essayer de trouver le bon angle pour la photographie d’une création. Devant son air dubitatif, je l’ai vite rassurée, tout va bien !

  • Une question peut-être difficile: quelle est ta création préférée ? Pourquoi ? (nouvelle technique, création réalisée pour une personne…)

Oui c’est une question difficile… Mes créas, je les aime toutes ! S’il fallait donner une préférence, ce serait peut-être pour mes chouettes dodues : je les trouve sympathiques, agréables à regarder, très décoratives, déclinables à souhait… Mais je ne suis pas objective… J’aime aussi beaucoup quand je crée pour mes proches, ces créations-là tiennent une place particulière dans mon cœur…

Chouette Liberty DSC04801 DSC04800 Chouette jaune

  • Ton blog libertylle.com est très apprécié de tes lectrices. Peux-tu nous en parler ?

Je présente sur mon blog chacune de mes créations. Parfois je prépare des tutos (c’est beaucoup de travail), mais ils plaisent beaucoup. Je pense que mes lectrices aiment la clarté de mes billets, ma régularité. J’essaie de ne pas trop me disperser, parle peu de mes états d’âme… Mob blog est un véritable espace dédié à la couture et aux loisirs créatifs en général, c’est pour cela qu’il plaît ? Ce sont mes lectrices qui en parleraient mieux que moi ?

  • Sur quelles autres communautés interviens-tu ? Quel impact a internet dans ton quotidien de créatrice ?

Je suis présente sur Hellocoton, qui de façon indéniable est un tremplin pour se faire connaître. Attention, cela demande énormément d’investissement, de temps, de la disponibilité pour répondre aux messages, suivre les autres créatrices. Le succès ne vient pas du jour au lendemain, il faut être patient, régulier, persévérant… Je suis partie de rien, avec peu de moyens, mon succès (relatif) n’est que la conséquence de beaucoup d’investissement et de travail : il faut y croire et être passionnée !

Je développe ma page Facebook (tout au moins j’essaie, j’ai encore beaucoup de difficultés à comprendre son fonctionnement).

J’aime Pinterest, une belle source d’inspiration, mais très chronophage…

Je fais partie de certains groupes de créatrices (Entrepreneuses créatives, Vide atelier des créatrices) gérés par des créatrices actives et au fait des nouvelles technologies : on s’entre-aide, on partage nos questionnements. Nous avons finalement toutes les mêmes problèmes, le plus important étant l’organisation et la gestion de notre temps. Je suis également inscrite sur le site Abracadacraft, une mine d’or des meilleurs tutos en tout genre, et de créatrices de talent !

J’oublie sûrement des choses…

Internet m’a permis de me faire connaître mais aussi de faire la connaissance de nombreuses autres personnes qui ont la même passion. J’ai des amies « virtuelles » avec qui j’échange en privé, c’est agréable…et encore mieux quand je les rencontre « en vrai » !

Je n’ai qu’un seul regret, ne pas avoir eu cette possibilité quand j’étais une jeune maman : les blogs n’avaient pas le succès qu’ils connaissent aujourd’hui dans les années 90 (années de naissance de mes enfants) je me serais encore plus régalée !

DSC04134pic

  • Le site Creavea.com répond-il à tes attentes ? Qu’aimerais-tu y voir de plus ?

Il est très complet, quand je m’y arrête, j’y reste longtemps ! La diversité des produits proposés est étonnante. J’aime la navigation sur le site, facile, on trouve facilement ce que l’on cherche et la description est fidèle au produit. On sait ce que l’on achète. J’ai commandé à plusieurs reprises, à noter que les délais de livraison sont hyper courts, c’est appréciable !

Ce qui me plaît aussi sur le site, c’est la possibilité à des créatrices comme moi de pouvoir devenir acteur du site, faire partie d’une communauté : proposer des tutos dans les fiches conseils, avoir la possibilité d’ouvrir une galerie de créations (dans ma to do list !), avoir des partenariats (Libertylle a été jury d’un de nos concours NDC), participer à des concours. Peu de sites le font, il est agréable de voir notre travail reconnu et récompensé ! J’aime la rubrique mercerie  (normal pour une couturière) qui s’étoffe de plus en plus. Qu’y trouver de plus ? Du tissu Liberty ! 😉

Pourquoi ne pas ajouter une petite rubrique : « j’ai cherché mais n’ai pas trouvé » où chacun pourrait y noter, au fil de ses navigations sur le site, ce qu’il aurait aimé pouvoir consulter ?

jeux-trois-jolis-doudous-bio-acidules-1233189-dsc00679-picnik-e32d4_big

  • Si il y avait un mot pour décrire ta passion de créer, lequel serait-ce ?

Cerveau en ébullition ! (une touche « off », ce serait bien parfois…)

  • Le mot de la fin est pour toi !

Un grand merci d’avoir pensé à moi pour la rubrique portrait, c’est toujours un plaisir d’échanger avec l’équipe, dynamique, réactive et à l’écoute.

Je remercie les lecteurs d’avoir pris de leur temps pour me lire. Parler de moi n’est pas l’exercice que je préfère, je suis tellement mieux derrière ma machine à coudre, j’espère ne pas les avoir ennuyés !

Et pour terminer, je souhaite une très longue vie à Creavea !

Retrouvez Libertylle sur son blog Libertylle.com et sa boutique sur ALittleMarket

Partager :

Articles de loisir créatif du même thème

4 commentaires

  1. Libertylle a dit :

    Merci encore pour cette belle collaboration 🙂 Cécile.

  2. Nadia a dit :

    Je suis enchantée de te découvrir encore plus 🙂 Une très belle entrevue et non tu es vraiment pas ennuyante ! J’aime tout ce que tu créer <3 Bonne continuité, bises xx

  3. Carole (LuLu FActOrY) a dit :

    Très heureuse de retrouver sur votre joli site Cécile, qui au-delà de ses talents multiples, est une très belle personne, avec du coeur. Merci Cécile, j’ai l’impression de te connaître encore un peu plus 😉

  4. Madem0iselle-M a dit :

    Coucou,
    Nancéeinne aussi, je découvre cette Créatrice. Merci du partage!
    *Madem0iselle-M*

Laisser un commentaire

Les champs précédés d'un * sont obligatoires

 

Note : Votre commentaire doit être validé avant d'être publié. Merci de ne pas publier à nouveau ce commentaire.

Nos garanties réservées aux produits « vendus et expédiés par Creavea »

En savoir plus sur nos garanties

Nos partenaires

Carte Bleue
Visa
MasterCard
Paypal
So Colissimo
TNT
Lettre Suivie
HiPay